Banner Martine Comectics Article agence mgm communication

Gaëlle Garcia Diaz, Un génie de la communication

 Qui est Gaëlle Garcia Diaz ? 

Gaëlle est née en Belgique, en 1988, c’est une entrepreneuse moderne, une femme d’affaires et une youtubeuse.

C’est une guerrière, une femme aux multiples talents : actrice, chanteuse, présentatrice télé, ou encore joueuse de poker, mannequin, mais elle est avant tout une force de la nature qui a su créer tout un univers autour de son image de marque.

Gaëlle Garcia Diaz est suivie par des millions de personnes à travers le monde : On les appelle des Martin et des Martine.

Gaelle Garcia Diaz
Mais qui est Martine ?

Martine est un personnage que Gaëlle Garcia Diaz a inventé, mais c’est surtout une marque, une image, une représentation type, d’une société décalée et abstraite. Les Martin et les Martine sont des guerriers et des guerrières modernes.

Martine s’est imposée comme étant la meilleure amie dont tout le monde rêve, une amie sans langue de bois. Et honnêtement, aucune fausse note n’a été faite dans ce personnage. Un marketing audacieux et percutant.

Martine est avant tout un personnage. Mais c’est aussi grâce à l’effet du marketing et de la communication de Gaëlle, que Martine est devenue une communauté, suivie comme je l’ai dit précédemment, par des millions de personnes à travers le monde.

 Gaëlle, un génie de la communication 

Gaëlle est un génie de la communication. Pourquoi ? Car pour créer Martine, c’est tout un univers, toute une identité de marque qu’elle a dû imaginer. L’invention d’une marque affranchie de toutes barrières, totalement décalée.

C’est une aventure constante. Sans vrai réel repos, où tout est question de communication et de marketing. Les idées, les mots, les phrases, les expressions : tout doit être cohérent avec le personnage de Martine.

Sa communication repose sur un effet de mode, mais elle est jeune, inclusive, inspirée du passé et des tendances d’aujourd’hui.

 Qu’est-ce que Martine Cosmetics ? 

Martine Cosmetics est une société belge dont l’objet social est la vente et la fabrication de maquillage. Voilà les bases de sa société.

Mais pour appeler sa société Martine Cosmetics, il faut avant tout respecter les codes de sa communication et de son image.

Martine Cosmetics est destinée à un public, son public, aux Martin et aux Martine qui aiment ce côté affranchi et ce côté sans langue de bois : par exemple une des palettes de chez Martine Cosmetics s’appelle petite Tchoin*.

*Tchoin : Femme qui assume son sex-appeal.

 L’univers de Martine ! 

L’univers de Martine ne convient pas forcément à tous et à toutes mais il convient à certains puisque c’est un univers très urbain, moderne et inclusif. N’oublions pas que la vulgarisation des mots n’est pas forcément quelque chose d’outrancier.

C’est même une stratégie audacieuse et percutante qui est dans l’air du temps. Audacieuse, mais pas autant que ça parce qu’elle pourrait être d’autant plus hardie et encore plus “in”.

L’univers de Martine, pour des futurs entrepreneurs n’est pas forcément une idée excellente.

Il faut être en mesure d’affirmer son image en continu. Si, vous êtes bienveillant votre entreprise sera bienveillante dans la mesure où votre entreprise est l’extension de vous-même.

L’entreprise est une sorte d’enfant qui se crée au fur et à mesure du temps.

N’oubliez, jamais qu’une entreprise doit vous représenter, elle doit représenter ce que vous êtes au fond de vous-même.

Vous pouvez aussi partir sur la même stratégie que Gaëlle, et créer un personnage qui va représenter votre entreprise. Mais cet exercice est complexe à faire et surtout à garder dans le temps.

Gaëlle l’a bien compris, elle a trouvé le personnage idéal pour son image de marque, la meilleure amie que tout le monde veut avoir.

Les meilleures stratégies sont celles qui peuvent se résumer en une seule phrase comme celle de Gaëlle, “je vais devenir ta meilleure amie” et cette stratégie est éminemment intelligente.

La nouveauté de Martine Comestics

 N’oubliez pas qu’une société a besoin d’un budget pour financer son R&D.

Au départ, Gaëlle a préféré mettre un budget plus conséquent sur la composition de ses formules plutôt que sur son packaging, une idée très intéressante.

Une idée que je conseille à tout petit créateur de maquillage. N’oubliez jamais que le maquillage se porte sur la peau, il doit être vegan, il doit être écologique, il ne doit pas agresser la peau et il doit être facile à appliquer.

Et maintenant, la nouveauté est là. Le budget R&D s’est développé et Gaëlle a pu totalement se libérer des emprises financières et nous sortir un produit qui lui ressemble totalement.

Un produit inspiré des tendances, mais également inspiré de son passé, de ce qu’elle regardait à la télé dans les années 90.

Des séries américaines des années 80-90, à la Dallas, à la Dynastie…

Si vous avez moins de 20 ans, vous ne connaissez peut-être pas la VHS.

palette 1988

La VHS, c’était une cassette vidéo que nous mettions dans le lecteur télé pour regarder un film ou une série télévisée. Cela avant l’apparition des DVD, du Blu-ray et du streaming.

Dans ce produit, on retrouve Gaëlle, on retrouve aussi entièrement Martine et c’est ce qui est très intéressant. Gaëlle et Martine évoluent avec nous et pour nous.

Une campagne marketing à la tendance années 80 avec une emprise Martine.

Gaëlle, maintenant, nous attendons avec impatience tes prochaines campagnes avec sans aucun doute des produits toujours plus hallucinants et innovants tant sur le plan du packaging que sur le plan des formules des produits.

N’oublions surtout pas de remercier toute l’équipe de Martine Cosmetics qui a dû travailler énormément sur une campagne telle que celle-ci, que ce soit la communication, le marketing, le web et la logistique.

Désormais, l’équipe de l’agence mgm vous suit assidûment, pour le plaisir des yeux.

Gaëlle est un génie de la communication tout simplement puisqu’elle connaît parfaitement les codes qu’il faut employer. Une entrepreneuse à suivre !

Écrit par John Mingam en collaboration avec Emma Hervé